Caroline Tchiakpe, webmaster de Houston Expat Pro

  Caroline Tchiakpe a initié et démarré l’aventure de Houston Expat Pro dès son commencement en mai 2014. Webdesigner, elle a créé de toutes pièces la structure du site de l’association. Toujours à l’écoute de l’équipe, elle a su allier les contraintes structurelles digitales à un contenu en constante évolution.

L’équipe de Houston Expat Pro et ses membres au complet remercient Caroline d’avoir participé pleinement à la naissance de ce projet et d’avoir consacré bénévolement tant de temps et d’énergie à son développement. Les membres de HEP ont aujourd’hui la chance de bénéficier d’une vitrine online de grande valeur, témoignage de l’engagement de cœur et du professionnalisme que notre webmaster a investi pendant deux années au service de la valorisation professionnelle des conjoints d’expatriés de Houston.

Nous souhaitons bonne route à Caroline vers un avenir coloré de succès professionnels à la hauteur de ses compétences qui mêlent, en un bouquet rare, le savoir faire informatique, la prise en compte des demandes substantielles d’une équipe et la créativité artistique.

L’Equipe de Houston Expat Pro

INTERVIEW DE CAROLINE TCHIAKPE, Webmaster de Houston Expat Pro

“Qui” est le site Houston Expat Pro (HEP) aujourd’hui ? Si vous faisiez un arrêt sur image, comment le décrieriez-vous ?

HEP a 2 ans, c’est une association non-profit texane. Sept personnes bénévoles font vivre l’organisation au travers de diverses actions :

  • un site internet avec la présentation des services professionnels des adhérents,
  • des workshops ou des ateliers de formation,
  • un salon commercial pour exposer et vendre ses créations et services
  • une permanence chaque premier vendredi du mois pour bénéficier du réseau hep.

Comment a commencé votre aventure à HEP ?

J’ai rencontré Virginie et Adélaïde au cours d’un atelier d’aide à l’installation en tant qu’expatriée à Houston. Quelques mois après Virginie m’a proposé de participer à la création d’un projet pour valoriser les carrières portables des conjoints d’expats. En Mai 2014, il n’existait rien de tel pour promouvoir les compétences et services de professionnels expats à Houston. Une équipe de quatre membres fondateurs (Virginie Houet, Maylis Hopewell Curie, Adélaïde Russell et Caroline Tckiakpe) s’est alors mise au travail.

Etant webdesigner, j’ai proposé de créer et de gérer un site internet pour présenter l’association et mettre en avant les services de nos adhérents.

Quels furent, pour vous, les moments forts à HEP ?

Le premier salon des créateurs en Novembre 2015, l’accueil enthousiaste des nombreux visiteurs et le succès des ventes m’ont confortée dans l’envie de continuer mon engagement.

Quelles furent, à votre sens, vos plus grandes réalisations durant ces deux années d’existence de HEP ?

La création du site avec le cms WordPress. J’ai dû synthétiser et mettre en forme le contenu éditorial, choisir un « template » adapté aux besoins exprimés par les autres membres de l’équipe.

En collaboration avec Marie Winter, professionnelle du marketing online, nous avons travaillé sur l’optimisation du site, en reformatant les fiches professionnelles de nos adhérents.

J’ai fait des formations (individuelles et tutoriel vidéo) pour permettre à l’équipe de savoir mettre en ligne des articles sur le site. Ces accompagnements techniques ont permis à chacun d’être autonome dans la publication du site.

J’ai animé deux workshop d’information : « Histoire de blog », réalisation d’un blog (quelle plateforme utiliser et ses contraintes). « Créer un site internet et le rendre visible sur les moteurs de recherches » (« best practice » pour une page d’accueil, fonctionnalité et outils).
Quelles ont été vos principales difficultés rencontrées ?

La complexité de la vie d’expat avec son « turn-over » constant : régulièrement des membres actifs de hep partent vers de nouvelles destinations. L’équipe doit se réorganiser et relancer sa dynamique. J’ai dû reformer souvent de nouveaux arrivants.

Que retirez-vous, personnellement et professionnellement, de ce parcours avec HEP ?

Je me suis formée à de nouveaux outils pour les besoins collaboratifs de l’équipe : google drive, mailchimp, pluging de traduction WordPress, créer des tutoriels de formation en vidéo, canvas. Ces deux années avec hep m’ont permis de développer mon offre de services de création de sites internet. J’ai également découvert la dynamique de l’entreprenariat, des besoins marketing et réseaux sociaux pour faire grandir son activité et en faire un business à succès.

De quoi, à votre avis, sera fait le futur de HEP et le futur du site de HEP ?

C’est à mon tour de quitter Houston, HEP va devoir trouver une nouvelle dynamique et s’enrichir de l’expérience professionnelle de nouveaux arrivants. L’association a grandi et s’oriente clairement sur un créneau s’adressant à des professionnels avec des thèmes d’ateliers pour l’année prochaine axés métiers : informations pratiques, développer son réseau et témoignages d’entrepreneurs.

Que souhaitez-vous à HEP ?

 De continuer à développer son réseau et à se faire connaitre. De permettre à de nouveaux arrivants expatriés de s’appuyer sur Houston Expat Pro pour démarrer leur activité.

 Interview et questions Virginie Houet